L'Abcès

Mis à jour : mars 15

AVERTISSEMENT : Les photographies illustrant cet Article sont volontairement des cas exceptionnels ! Ne les prenez donc pas comme "Normalité" mais comme Illustration "exagérée" dans l'objectif de vulgariser des yeux non-entraînés.

Photo 1 : Abcès-Fourmilière d'une "Jument qui frappait au Box"

Photo 2 : Abcès né dans la pointe de la fourchette, pieds fragiles / sols humides, des gravillons ont été retirés "du vivant"

Photo 3 : Abcès à répétition très profond en sole, origine inconnue . J'avais demandé des radios pour comprendre mais difficultés financières du propriétaire.

Photo 4 : Visite en Urgence d'une Jument que je ne connaissais pas qui était en train de déssaboter. Morsure de Serpent ? Épine en Couronne ? Autre chose ? La Jument s'en est sorti.

De tous les problèmes "communs", l'abcès est l'une des causes de boiterie les plus fréquentes que les maréchaux ont à traiter en urgence.


Symptômes ;


- Cheval statique

- Un pieds plus chaud que le bipède opposé

- Un pouls digité différent d'un pieds à l'autre

- Une Asymétrie flagrante de foulée

-La recherche d'un terrain meuble (à ne pas confondre avec un pieds trop court)


ATTENTION : Ne pas confondre le fait qu'un cheval aie un pieds chaud, avec une source de chaleur avec une source de chaleur externe (crottins, urine, soleil)




Critères particuliers ;


- La tète du cheval s'abaisse du coté opposé à la douleur (il s'écroule sur "le bon membre")

-Une zone précise du pieds est plus chaude que le reste

-Pincez les différentes parties du pieds de façon méthodique (d'un talon à l'autre en n'oubliant ni la sole, les lacunes ou la fourchette)

-Cherchez un corps étranger (un gravillon dans la ligne blanche, un caillou coincé sous le fer, un clou de rue, une entaille récente etc)

-Regardez le pieds dans sa globalité (Trace de choc ou zone rougeâtre, gonflement de la couronne ou du paturon)

-Regardez comment votre cheval tient son pieds au poser. Naturellement il cherchera à soulager l'endroit douloureux (le fait qu'un cheval aie une patte de levée peut tout autant être une position de repos).

-Étudiez l’environnement de votre cheval (traces sur les parois du box, clôture abîmée, bricolage récent, sol marqué par un déplacement "anormal" du cheval comme une glissade etc...)

-Si le cheval a été ferré récemment, tapez sur les rivets doucement et voyez s'il réagit sur l'un d'entre eux en particulier, il peut s'agir d'un échauffement qui viendra plus facilement d'un clou haut généralement (Si vous VOULEZ penser que le problème est un clou et que vous tapez à la masse dessus, forcément, le cheval n'aimera pas)

ATTENTION : Un Brochage haut ne veut pas pour autant dire que c'est la cause de la boiterie ! Ne surtout pas partir du principe "que l'on sait d'avance" . Le clou crée "une faiblesse dans le pieds", il est probable que l'abcès veuille ressortir plus facilement par là, alors que pas la raison primaire.



Description générale du "Pourquoi" de l'abcès et de quoi faire :


Un abcès peut venir de bien des manières, le pieds est vivant ! Bien que la "coque de protection", la paroi, soit solide, il n'en reste pas moins que la masse totale du cheval repose sur le pieds et que certaines parties sont plus sensibles que d'autres. Les causes sont multiples, les chevaux à pieds plats et/ou à sole fine seront plus facilement "atteints" qu'un cheval avec de meilleurs aplombs, "plus forts", bien que tous puissent l'être.


De manière générale, l'abcès se loge toujours dans les parties les moins solides du pieds. Il se localise la plupart du temps dansla ligne blanche, la fourchette, la sole la plus fine et les glomes plutôt que dans une lacune latérale ou en couronne, bien qu'il ne faille écarter aucune hypothèse.


Développement de l'Abcès :


L'abcès se développant la plupart du temps, dans les parties molles, l'échauffement se traduit par une poche de liquide créant une compression. Cette poche, alors enfermée, va "chercher une sortie" tout en augmentant de volume, et donc la gêne occasionnée donc la douleur.

L''Abcès par son "action mécanique" et sa localisation peut provoquer, à termes, un décollement de la ligne blanche, pouvant alors se transformer en fourmilière (ATTENTION : c'est une possibilité, mais pas nécessairement le résultat, l'immense majorité des abcès étant relativement communs). (Voir Article)



Le Rôle du Maréchal :


Pour soulager le cheval, le Maréchal va chercher à comprendre s'il s'agit bien d'un abcès, s'il confirme, il devra définir sa localisation exacte. A l'aide de sa pince à sonder et fort de son expérience, il cherchera à définir l'étendue de l'infection et vous donnera des conseils avisés car il connait votre cheval, sa conformation et sa locomotion habituelle ! Nous ne sommes jamais que sur un Article d'Internet parlant des causes probables et de comment y remédier mais ne pouvons en aucun cas connaitre la réalité de VOTRE cheval et ce même sur photos ! (Cartomancienne disponible tous les soirs après 20H, 3615 Marketing)


Si l'abcès est suffisamment mûr, le maréchal le percera à l'aide de ses outils en essayant d'évacuer tout le liquide et fera un pansement adapté, n'hésitez pas à lui demander conseil puisque vous devrez le refaire !


ATTENTION ; Un pansement à l'eau bénite, même fait par un Maréchal, n'est pas propre 3 semaines pour autant, il vous faudra donc le changer !

Il arrive parfois que l'on dise qu'un abcès "ne soit pas mûr", c'est à dire que celui-ci est encore trop profond pour pouvoir être dégagé correctement. Il existe bien des traitements pour faire mûrir l'abcès, nous vous invitons à suivre les conseils de votre maréchal en premier lieu.



Voici une liste de techniques potentielles non exhaustive pour faire mûrir l'abcès :

- Bain de pieds régulier à la Javel (2/3 d'eau pour 1/3 de Javel, dans un seau pendant dix minutes deux fois par jour au minimum puis pansement imbibé (Moyens efficaces : Bande véto, Couche de Bébé avec du Coton)


ATTENTION ; Si votre couronne devient blanche, se désagrège, limiter l'utilisation dans le temps et/ou le dosage.


- Pansement à la Graine de Lin (Mettre de l'eau à bouillir puis les graines de lin et remuer jusqu’à la formation d'une pâte, puis appliquer tiède sur pieds propre évidemment.

Ne paniquez pas, un Abcès est un problème qui arrive chez bien des chevaux ! Si la situation est prise en temps et en heure consciencieusement, et que propriétaire et professionnels œuvrent ensembles, c'est le cheval qui en sortira Gagnant !


Toute solution dépend de chaque professionnel, cet article ne connait ni votre cheval, ni sa situation, votre maréchal reste votre référence ! (Attention à Madame Irma)

Des Questions, des Remarques ? Réagissez en commentaire !