La Fourmilière

Mis à jour : 14 oct. 2019


Qu'est ce que c'est ? :


Il s'agit de bactéries qui se développent dans la ligne blanche et dont la prolifération amène à une déstructuration de la boite cornée,

Cette infection anaérobie sera le plus souvent locale bien qu'elle puisse se propager dans le temps, suivant la cause initiale, la qualité de corne et d'aplombs.


Par définition, un organisme vivant anaérobie n'a pas besoin d'air ou de dioxygène pour fonctionner.

Points importants ;


La prolifération de la fourmilière, dans le temps, reste la raison majeure de sa gravité avant intervention. En effet, les causes étant nombreuses et particulièrement invisibles, rares sont les particuliers qui la remarqueront.

Bien que l'infection soit généralement plus ou moins locale, la proportion contaminée, peut entraîner une modification importante de l'intégrité du pieds, comme le cas présenté.


Exemples de Causes :


- un Abcès (Voir Article)

- Une irrigation du pieds altérée

- Un hématome profond suite à un choc violent

- L''humidité ambiante, l'absence de terrains sec, la saison (l'une des causes principales)

- Un profil génétique faible, un aplombs défaillant (Voir Article)

- Une Seime (Voir Article)

- Des pieds trop longs (Voir Article)

- Une Infection extérieure (morsure de serpent, épine, clous de rue etc...)

- Une Atteinte en couronne

- etc....


Impact sur les pieds ;


Quelle que soit l’origine, le résultat ne diffère que dans la proportion de pieds que la Fourmilière occupe, et comme les humains, chaque cheval n'a pas la même combativité génétique. A force de temps et suivant la raison initiale, la ligne blanche va se nécroser, n'assurant plus la jonction entre la paroi (coque externe) et le vivant.

Cette situation peut, dans des cas extrêmes, devenir un motif initial de fourbure, l'équilibre des forces globales du pieds pouvant lourdement être impacté (Voir Article).


Photo 1 : Il ne reste que la Paroi la plus haute sur le pieds. Les déformations observées de la paroi restante, sont typiques d'un trouble violent ainsi que de l'impact d'une fourbure.

A termes, si la situation n'est pas réglée, la fourmilière va s'attaquer au peu de paroi restante en finissant de détruire le pieds, observez la paroi décollée.

En somme, la défense immunitaire de la jument a entraîné une "modification du vivant" qui a séché les parties extérieures de ce qui était l'intérieur du pieds. La jument marche sur ce qui était à la base "en vie"





Photo 2 : Dans ma main, voici la Paroi vue de l'intérieur. On remarque la partie blanche à droite qui correspond à la partie opposée de la photo précédente. C'était l'unique "jonction restante" qui retenait la paroi.


Notez que sur la photo suivante (Détail), la partie blanche est décollée, car la fourmilière est en train de finir de ronger la ligne blanche à cet endroit.




Quelles solutions ? ;


Détail

S'il faut bombarder d'Air la fourmilière pour empêcher une nécrose générale et que celle-ci se développe sous la paroi, il faut donc débrider la paroi pour que l'air puisse tuer l'infection.


Le maréchal va donc procéder au curetage des parties infectées en retirant la paroi localement pour accéder à la fourmilière.

Par cette action, l'oxygène permettra de tuer l'infection mais affaiblira également l'équilibre du pieds.

ATTENTION ; Avant intervention, il est impossible de prédire avec exactitude, l'étendue des dégâts. Ne s'occuper qu'en partie de la fourmilière, n'ayant absolument aucun intérêt.





Complications possibles :


- Un pieds altéré est un pieds fragile, moins combatif aux agressions extérieures telles que les germes contenus dans l'humidité. Il faut donc que le cheval aie les pieds curés et qu'il soit en terrain sec avec une litière propre.


L'absence de germes au quotidien dépend intégralement du cavalier et a un impact majeur sur la guérison du cheval.


-Le pieds est le résultat de l'équation de "différentes forces opposées". Pour schématiser, imaginez une balance en déséquilibre plus ou moins important. Suivant le cas, une altération de l'aplombs, et une déstructuration plus profonde peuvent apparaître, surtout si le cheval est en position antalgique pour compenser.

-Du fait de la fragilisation du pieds et en fonction de l'étendue de l'infection, un travail trop conséquent du cheval peut contribuer à empirer la situation. A échelle humaine, essayez de courir un marathon sur un pieds et demie avec trente kilos sur le dos pour vérifier si le sport contre son gré, c'est la santé.


Protocole de guérison ;


- Environnement sec, pieds propres et curés, absence d'humidité et de germes.

- L'Air (l'un des rares trucs encore gratuits)

- L'Eau Oxygénée (à appliquer de manière récurrente par le propriétaire)

- Anti-Bactériens et Anti-Fongiques liquides (pour éviter d'enfermer des salissures)

- Possibilité de résiner pour construire une paroi artificielle pour assurer l'intégrité de la balance

- Si le cheval est ferré, la pose d'un fer orthopédique peut soulager le cheval en déplaçant les charges.

-Un cavalier impliqué au quotidien dans les soins, ne se reposant pas uniquement sur le maréchal pour que son cheval aille bien une fois toutes les six semaines.


Toute solution dépend de chaque professionnel, cet article ne connait ni votre cheval, ni sa situation, votre maréchal reste votre référence ! (Attention à Madame Irma)

Des Questions, des Remarques ? Réagissez en commentaire !