Lettre aux Maréchaux : Réunion en Préfecture par Gilbert Marce.

Mes chers collègues


Suite à une réunion à la préfecture avec les différents dirigeants et représentants du monde du cheval, de la gendarmerie et de l’IFCE, il nous a été demandé d’informer particuliers et professionnels, aux récents risques dus aux mutilations de chevaux. D’après les rapports de la gendarmerie, moins du tiers des cas déclarés dans toute la France sont prouvés comme dus à ces actes barbares, bien qu'une partie reste encore en cours de traitement. Selon ces mêmes informations, il faut prendre en compte qu'une partie non-négligeable de ces cas est d’origine accidentelle, aggravés par la faune sauvage.


La gendarmerie enquête et demande à tous les propriétaires de chevaux de prendre les précautions suivantes :

- Pas de licol au pré

- Regrouper les chevaux le plus près possible des habitations et des éclairages

- Mettre des caméras de chasse et/ou mettre des panneaux signalent « Site sous surveillance vidéo », les panneaux étant déjà une protection.

- Signaler à la gendarmerie tous véhicules et personnes au comportement suspect. Ces signalements permettent, en regroupant les données de faire avancer les différentes enquêtes en cours.

- Ne prenez pas de risques inutiles mais restez vigilant.

L’I.F.C.E. met à la disposition de tous, le numéro suivant : le 0800.73.89.08. Ce numéro est accessible de de 9h à 17h et là, dans l’unique but de donner des conseils. Il est important de noter que le dépot de plaintes doit se faire auprès des services compétents uniquement, tels la gendarmerie ou le 17.


Je vous remercie de votre attention et vous demande d’être bienveillants et impliqués tant auprès des professionnels que des particuliers. Soyons, par notre action commune, l’un des maillons d’une chaîne, qui implique notre plus grand sérieux afin d’aider à mettre fin à cette tragique histoire.






Gilbert MARCE

Maréchal-Ferrant

Professeur de Maréchalerie

Président de l’ADMF 74